Question appariement

Révision de 9 juin 2013 à 15:01 par Nicolas Martignoni (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Attention : vous consultez actuellement la documentation dédiée aux versions 2.x de Moodle. La documentation pour les versions 3.x de Moodle est consultable ici : Question appariement.

Les questions de type appariement proposent des listes de contenu à apparier entre elles. Par exemple, la question : « Appariez la capitale à son pays » proposera deux listes : « Canada, Italie, Japon » et « Ottawa, Rome, Tokyo ». Dans le test, chaque appariement a le même poids par rapport à la note totale pour la question.

Paramétrer la question dans la banque de questions

  1. Choisissez la catégorie de question.
  2. Donnez un nom descriptif à la question - cela vous permettra de la retrouver dans la banque de questions.
  3. Saisissez les consignes dans le champ texte de la question pour indiquer aux étudiants quoi apparier.
  4. Définissez la note par défaut (c'est-à-dire la note maximale pour cette question).
  5. Si vous le souhaitez, ajoutez une rétroaction générale. Il s'agit du texte qui s'affiche aux étudiants après l'envoi de leur réponse.
  6. Cochez la case mélanger si vous voulez que les réponses dans les menus déroulants soient mélangées. Note : les paramètres d'affichage du test doivent aussi être réglés pour mélanger les réponses à l'intérieur des questions pour que cette option fonctionne.
  7. Pour le premier élément d'appariement, saisissez la question et la réponse à apparier.
  8. Remplissez au moins deux questions et trois réponses. Vous pouvez saisir jusqu'à 10 éléments. Vous pouvez saisir des mauvaises réponses supplémentaires en remplissant le champ réponse et en laissant vide le champ question.
  9. Définissez une pénalité pour tout essai incorrect.
  10. Cliquez sur Enregistrer pour ajouter la question à la catégorie.

Évaluer

  • Chaque sous-question (ou appariement) a un poids équivalent dans la note totale de la question. Par exemple, un étudiant qui apparie correctement 3 des 4 appariements possibles recevra une note de 3/4 ou 75 % de la note maximale pour cette question.
  • Le facteur de pénalité s'applique uniquement lorsque la question est utilisée dans un test en mode adaptatif, c'est-à-dire lorsque l'étudiant a droit à plusieurs tentatives à une question à l'intérieur de la même tentative au test. Si le facteur de pénalité est de plus de 0, alors l'étudiant perdra cette proportion de la note maximale à chaque nouvelle tentative (excepté la première). Par exemple, si la note par défaut est de 10, et que le facteur de pénalité est de 25 %, alors chaque tentative successive après la première inclura une pénalité de 25 % de 10 points = 2,5 points.

Saisies répétées

Vous pouvez répéter des saisies à l'intérieur d'une liste, mais vous devez vous assurer qu'elles soient vraiment identiques pour qu'elles n'apparaissent pas de multiples fois dans la liste. Par exemple, dans la question : « identifiez le type de ces créatures » les listes seraient : « fourmi, vache, chien, perroquet » et « insecte, mammifère, mammifère, oiseau » (cette dernière liste ne contiendra que 3 choix).

Ordre des questions et des réponses

Dans le test, il est possible de mélanger la liste de questions et la liste de réponses. La liste de réponses est toujours mélangée. L'option « Mélanger les éléments des questions » dans les paramètres du test doit être à « Oui » dans la section Comportement de la question ET la case Mélanger doit être cochée dans les paramètres de la question.

Si on prend pour exemple la question « Appariez la lettre et sa position dans l'alphabet » dont la liste de questions est « 1, 2, 3, 4 » et la liste de réponses est « A, B, C, D », la liste de réponses est toujours mélangée pour chaque étudiant dans le menu déroulant des choix possibles. Toutefois, c'est seulement lorsque les paramètres du test ET de la question sont à « Mélanger » que la liste de questions est également mélangée, comme « 2,4,1,3 ».

Questions appariement dans la leçon

Les questions d'appariement sont aussi utilisées dans l'activité leçon. Toutefois, même si les questions d'appariement dans la leçon semblent identiques à celles du test aux yeux des étudiants, elles sont différentes pour l'enseignant, puisque les tests n'ont pas de sauts.

  • Dans l'activité leçon, tous les appariements doivent être réussis pour que la question soit marquée comme réussie.
  • Les éléments de la liste qu'on appelle « liste de questions » dans le test ne peuvent pas être mélangés dans la leçon. Dans notre exemple, « A, B, C , D » seraient toujours présentés dans cet ordre, alors que « 1, 2, 3, 4 » seraient toujours mélangés.
  • Dans la leçon, les termes « réponse » et « correspond avec la réponse » représentent la « question » et la « réponse ».
  • Dans la leçon, il doit y avoir des paires correspondantes. Il n'est pas possible d'avoir 4 éléments dans une liste à apparier avec 1 à 5 éléments dans une autre. Les deux listes doivent être égales.

Ordre des questions dans la leçon

Dans la leçon, à la différence de la question à choix multiples ou du test, la liste de questions est toujours dans le même ordre et les choix sont toujours présentés dans un ordre aléatoire.

Trucs et conseils

  • Les questions d'appariement s'affichent mieux à l'écran si l'élément le plus long est dans la liste de questions et non dans la liste de réponses. Par exemple, dans une question d'appariement d'un terme à sa définition, les définitions devraient être dans la liste de questions et les termes devraient être dans la liste de réponses. Sinon, le menu déroulant contiendra trop de texte et sera difficile à lire.